Archives de catégorie : Actualités

Chantier bénévole : Plantation de haies à Portet-sur-Garonne

Le territoire de la RNR s’étend sur un linéaire d’une vingtaine de kilomètres, de Venerque sur l’Ariège et de Pinsaguel sur la Garonne, jusqu’à l’entrée de Toulouse. Il prend en compte les berges, la ripisylve, les milieux terrestres et aquatiques de la plaine d’inondation (zones de crues fréquentes, avec une périodicité de cinq à quinze ans), ainsi que les coteaux molassiques et certains vallons boisés en rive droite.

Un des rôles principaux de la Réserve naturelle est de protéger les espèces sauvages en préservant leurs milieux naturels ; dans cette optique, l’équipe gestionnaire porte une attention particulière à l’entretien et la réhabilitation de la ripisylve et des haies, « acteurs » importants du bon fonctionnement des écosystèmes.

La Réserve Naturelle Régionale de la Confluence Garonne-Ariège, gérée par l’association Nature en Occitanie, a organisé deux après-midi participatifs de plantations début mars 2020, en partenariat avec Arbres et Paysages d’Autan et la Ville de Portet-sur-Garonne.

Chantier Rive gauche – Mercredi 4 mars – Plantons sous la pluie…

Bien que le premier chantier du 4 mars ait eu lieu sous la pluie, 7 bénévoles motivés étaient au rendez-vous rive gauche de la Garonne pour aider l’équipe gestionnaire de la RNR à étoffer la ripisylve.

Les 250 plants, sélectionnés et fournis par Arbres et Paysages, ont été plantés dans un sol préparé par l’équipe technique de la municipalité. Après deux heures d’effort sous la pluie, les bénévoles ont échangé autour d’une boisson chaude au Café Paul, promenade Baron Ritay.

Pourquoi cette action ?

La ripisylve, végétation de bords de cours d’eau, est indispensable au bon fonctionnement de la rivière. L’étoffer lui permettra de recouvrer ses multiples fonctions écologiques :

  • stabilisation des berges,
  • filtration des polluants,
  • protection lors des crues et
  • création d’habitats pour la faune sauvage.

Chantier au Parc du Confluent – Mercredi 11 mars – 1, 2, 3… Soleil !

Le soleil était au rendez-vous pour le second chantier qui s’est tenu le 11 mars, au Parc du Confluent, avec comme objectif la plantation d’une haie en bordure de la route RD4.

Parmi les 16 bénévoles présents, Caminarem et Sentes et Layons, associations locales de marche et d’ouverture de sentiers, étaient représentées par plusieurs de leurs membres. Au cours de ce bel après-midi, la faune sauvage a fait une apparition furtive avec la présence d’un campagnol sauvé in extrémis d’un coup de pelle, le passage dans le ciel d’un pigeon colombin et la malheureuse découverte d’un héron victime d’une collision routière. Quant aux participants, ils ont pu s’essayer à la reconnaissance de 9 espèces végétales locales, comme des fruitiers sauvages, poiriers, pommiers, pruniers et des arbustes de pays, églantiers, fusain d’Europe, viornes lantanes. La haie plantée, chacun s’est détendu en se désaltérant et en dégustant une part de gâteau.

Pourquoi cette action ?

Les haies comme les ripisylves recouvrent de multiples fonctions écologiques. La haie entre le Parc du Confluent et la route RD4 officiera comme écran protecteur, brisant la vue et le bruit, mais aussi comme corridor de déplacement et habitat pour la faune sauvage.

La plupart des chantiers de plantations sont bénévoles et sont toujours l’occasion pour les participants de découvertes, d’apprentissages et de rencontres. Les plantations se faisant à la fin de l’hiver et à l’automne, d’autres chantiers sont à prévoir en fin d’année 2020.

Programme des rendez-vous nature sur la RNR

Depuis 2015, Nature En Occitanie, gestionnaire de la RNR propose dans le cadre du plan de gestion des rendez-vous nature : conférences, sorties nature et ateliers, gratuits et ouverts à tous.

Programme des rendez-vous nature 2020

Retrouvez également tous ces événements dans l’Agenda du site.

Informations pratiques :
Sauf mention contraire, l’inscription aux sorties est obligatoire auprès de Nature En Occitanie, gestionnaire de la RNR Confluence Garonne-Ariège. Le nombre de places étant limité, les lieux de rendez-vous et horaires seront communiqués à l’inscription.

GRATUIT et OUVERT à TOUS
Contactez-nous pour vous inscrire

Accessibilité PMR :Grâce à la mise à disposition de joëlettes par l’association UMEN, certains rendez-vous nature proposés sur la RNR Confluence Garonne-Ariège peuvent être rendus accessibles aux personnes en situation de handicap moteur ou ayant des difficultés pour marcher.

Pour toute question ou réservation liée à ce dispositif, n’hésitez pas à nous contacter : Contactez-nous

Plusieurs partenaires (Clubs de kayak, CPIE Terres Toulousaines, CEN MP, DarkSkyLab et Arbres et Paysages d’Autan) viennent enrichir ce programme en proposant différentes thématiques (Chiroptères, pollution lumineuse, l’Arbre…).

Dans le contexte actuel, le premier rendez-vous a été annulé mais nous espérons pouvoir vous retrouver pour partager les prochains ensemble !

La RNR dresse le bilan des actions menées en 2019 sur le territoire de la Confluence Garonne-Ariège

Créée le 4 juin 2015, la Réserve naturelle est le résultat d’un partenariat fructueux entre plusieurs acteurs du territoire de la Confluence Garonne-Ariège. Conscients des enjeux et de leurs responsabilités pour les générations futures, élus, chasseurs, pêcheurs, randonneurs, kayakistes, naturalistes, propriétaires, administrations… ont eu l’audace de porter ce projet ambitieux pour la sauvegarde de cet espace naturel dans un contexte périurbain, aux portes de l’agglomération toulousaine.

Continuer la lecture

Et si vous deveniez écogarde en 2020 !

Réunion bilan

La RNR accueille un public important, par sa situation géographique proche de la métropole toulousaine, pour la beauté de ses paysages propices aux activités de loisirs et de détente. Le territoire est donc très fréquenté, principalement les fins de semaine du printemps et de l’automne, et tous les mois de juillet d’août. Cette fréquentation génère des dégradations des milieux naturels (piétinement, déchets, feux…) et des conflits d’usage. Le site présente par ailleurs des risques (inondation, incendies, accidents…), notamment liés à la pratique de la baignade, bien qu’interdite. La sensibilisation des usagers est donc primordiale à ces divers titres.

Continuer la lecture

JMZH 2020 Retour en images

Crédit photos : Josette Rémy

A l’occasion de la Journée Mondiale des Zones Humides 2020, NEO et l’Inter-SAGE Garonne ont co-animé une sortie à Clermont-le-Fort orientée vers la découverte des bords d’Ariège et leur passé tumultueux en présence d’une trentaine de participants.

Les animateurs ont, au fil de la balade décrypté, les indices laissés par l’empreinte humaine et les activités du passé. Grâce aux actions portées par la RNR, comme la réouverture de certaines prairies ou la reconnexion de bras morts, la nature de reprendre peu à peu sa place sur ce territoire longtemps exploité pour ses ressources en granulats.

Ainsi sur leurs pas, les participants ont pu rencontrer de nombreux indices de présence de mammifères à l’instar des empreintes de chevreuil, sanglier, blaireau en lisière de cultures, ou encore celles d’un héron venu glaner quelques amphibiens proche d’un bras mort. Un zoom a également été fait sur la prairie humide de la Riverotte. Ancienne peupleraie, cette nouvelle prairie jalonnée de vieux troncs parsemés de trous de pics (noirs), retrouve un faciès propre aux milieux riverains avec un sol aux horizons caractéristiques des zones humides,  sondage pédologique à l’appui.

Le circuit en bord d’Ariège, entre rivière et sous bois, a également permis d’apprécier la présence de certaines espèces annonciatrices du printemps, telles que le Citron, papillon tout juste sorti d’hivernage ou encore l’immaculé Perce-neige, faisant le régal des premiers bourdons.

Enfin, le retour par le lac de la Riverotte a permis d’aborder l’impact mais également la richesse parfois relative des anciens lacs de gravières. Hormis un grèbe huppé en plumage hivernal, peu d’oiseaux d’eau y ont été aperçus.

Au final, c’est l’appétit ouvert mais les yeux rassasiés que les participants se sont quittés, riches des échanges et découvertes réalisés sur la Réserve Naturelle Confluence Garonne-Ariège.

Colloque “Restaurer les zones d’inondation sur nos territoires”


Depuis 2016, dans le cadre d’un programme porté par l’Agence de l’Eau Adour-Garonne et la Région Occitanie, Nature en Occitanie s’est intéressée à l’étude et la restauration de zones inondables sur des territoires cibles : La RNR Confluence Garonne-Ariège et le bassin versant de la Pique.

Afin de partager les différentes étapes de travail qui ont été réalisées et mutualiser les connaissances sur la thématique, Nature En Occitanie a organisé une journée technique.

Téléchargez les présentations :

Ecopaturage sur les Ramiers de Garonne et d’Ariège

Chèvres au Ramier de Pinsaguel

De tout temps, les ramiers de Garonne et d’Ariège ont fait l’objet d’une valorisation agricole. Les ramiers sont en effet les meilleures terres, pour la production céréalière (et maraîchère) ou le pâturage d’été après les inondations. Depuis le Moyen-Age, ils sont d’ailleurs pour la plupart des terrains communaux, où les habitants y faisaient paître leurs troupeaux, non sans conflits entre les communautés et les seigneurs locaux.

Depuis les grandes guerres, cet usage pastoral s’est progressivement effacé du paysage rural du territoire de la Confluence Garonne-Ariège, laissant la place à l’urbanisation et à l’exploitation de granulats, puis à des friches industrielles et, enfin, des espaces de loisirs plus ou moins en accord avec le cadre naturel des lieux.

Abri à Goyrans

Depuis la création de la Réserve naturelle régionale, l’équipe gestionnaire s’efforce à réhabiliter l’activité pastorale et de restaurer les prairies, supports d’une biodiversité remarquable et menacée. Ces milieux sont également indispensables pour lutter contre les changements climatiques grâce au stockage du carbone dans les sols (0,3 à 1,3 tonne par hectare et par an selon les sources), pour sauvegarder la ressource en eau en ralentissant les écoulements d’eau de pluie, en limitant l’érosion des sols et en favorisant le rechargement des nappes phréatiques.

Mouton au ramier de Lacroix-Falgarde

C’est ainsi que depuis 2018, deux éleveurs font pâturer une soixantaine de moutons de race tarasconnaise et une quinzaine de chèvres de race pyrénéenne sur d’anciennes friches en bord d’Ariège à Lacroix-Falgarde et Pinsaguel ou sur les coteaux de Goyrans, de manière à reconvertir une quinzaine d’hectares en prairies fonctionnelles. Une agricultrice valorise également pour la production de foin une ancienne friche et une ancienne peupleraie réhabilitée en prairie humide sur la commune de Clermont-le-Fort.

Soutien à l’agriculture locale, préservation de l’environnement, entretien des paysages… autant d’enjeux que s’attachent à conserver l’équipe gestionnaire de la Réserve naturelle, Nature En Occitanie, pour le territoire et ses habitants.

Les enfants de Venerque, impliqués dans la découverte de la RNR Confluence Garonne-Ariège


Sandrine Serres, ADLP Venerque

Dans le cadre du programme pédagogique sur la RNR Confluence Garonne-Ariège, Mickaël Nicolas, animateur nature sur la réserve est intervenu le mercredi 15 janvier auprès des enfants du centre de loisirs de Venerque. Les 40 enfants de maternelle et de primaire ont ainsi pu découvrir leur territoire sous différents angles. L’angle historique a été abordé à travers l’analyse de photographies anciennes issues de l’Observatoire Participatif des Paysages, permettant de mieux comprendre l’évolution des paysages en lien avec l’Ariège mais également les activités humaines voisines. Avec un regard naturaliste, les enfants ont aussi pu apprendre à reconnaître certains animaux présents dans la réserve et manipuler des indices de présence (mue de couleuvre verte et jaune, bois de chevreuil…).

Cette animation est le point de départ d’une série d’interventions avec pour suite la découverte de la biodiversité aquatique avec l’association DIRE et le CPIE Terres Toulousaines mais également des sorties sur le Pech de Venerque avec l’APEV. Un beau programme qui a suscité et suscitera l’intérêt des petits et des grands !

Nous recrutons…

Rejoignez l’équipe de la Réserve pour un stage de 6 mois à partir de Avril 2020.

Stage Communication

Missions

Dans le cadre du plan de gestion, nous organisons tous les ans, en septembre pendant le week-end de la Fête Européenne du patrimoine, la Fête des ConfluenceS. Ce rendez-vous annuel est l’occasion de rassembler plus d’une trentaine d’acteurs associatifs, institutionnels et privés qui travaillent sur le territoire, de valoriser les actions passées et à venir, de sensibiliser les citoyens ( + de 500 personnes sur la journée)…

Le/la stagiaire aura comme mission principale de préparer l’organisation, la stratégie de communication et la diffusion de l’évènement en coordination avec la chargée de communication en :

  • Contactant l’ensemble des partenaires de la RNR pour proposer leur participation à l’évènement,
  • Participant aux réunions entre la collectivité qui accueille la fête et tous les partenaires,
  • Proposant des animations autour de la fête : concert, conte, animation pédagogique…
  • Participant à la communication sur l’évènement en créant des supports de communication adaptés et en prenant contact avec la presse
  • Participant au suivi du planning et du budget

Vous serez amené à travailler ponctuellement sur la communication générale sur la Réserve : mise à jour du site internet, création de supports de communication…

Vous travaillerez avec la chargée de communication et en collaboration étroite avec le Conservateur de la RNR, le chargé d’études et l’animateur nature. Ce sera l’occasion de travailler avec une équipe pluridisciplinaire qui participe à la préservation du patrimoine de la Réserve Naturelle Confluence Garonne-Ariège.

Télécharger la fiche de poste ici

Chantier participatif – Récolte de graines

Dans le cadre du label Végétal Local, Arbres et Paysages d’Autan et l’équipe gestionnaire de la RNR Confluence Garonne-Ariège ont organisé une animation sur la technique de récolte de graines sur la commune de Goyrans. Cette récolte a été réalisée de manière durable et selon un cahier des charges précis dans le but de promouvoir la plantation d’essences végétales locales et adaptées au Sud Ouest de la France.

Les bénévoles ont donc pu identifier le Frêne commun, le Viorne lantane, le Troène des bois et participer au ramassage (modéré !) de leurs graines. Ces graines seront ensuite nettoyées et données aux pépinières locales pour promouvoir le développement de ces essences sur notre territoire.

Pour en savoir plus sur le label Végétal Local

Rappelons que la sortie de sentier, la cueillette et la récolte de graines sont réglementées au sein de la RNR et que cette journée a été réalisée dans le cadre d’une autorisation exceptionnelle.