Archives de catégorie : Actualités

7e Edition de la Fête des ConfluenceS à Pinsaguel

Les associations ConfluenceS et Nature En Occitanie, en partenariat avec la Mairie de Pinsaguel, organisent la 7e édition de la Fête des ConfluenceS. Ce sera l’occasion de fêter la Réserve Le rendez-vous est fixé au dimanche 20 septembre de 10h à 18h dans la cour du Château Bertier à Pinsaguel. La Réserve Naturelle Régionale Confluence Garonne-Ariège fêtera ses 5 ans

Les Journées Européennes du Patrimoine sont l’occasion de mettre à l’honneur l’ensemble des acteurs du territoire qui participent au quotidien à la préservation des patrimoines naturel et culturel de la Confluence de la Garonne et de l’Ariège.

Ce rendez-vous annuel permet également de valoriser et faire découvrir les initiatives citoyennes et associatives présentes sur le territoire de la Réserve Naturelle Régionale, tout en profitant d’un moment festif et convivial autour d’un village  avec de nombreuses animations pour tous les publics. 

De la mise en place du Plan “Arbre et carbone vivant” porté par la Région à la signature de la Charte de l’Arbre par le Sicoval, en passant par toutes les initiatives locales de valorisation de l’arbre, cette 7e édition sera sous le signe de l’arbre dans tous ses états !

Au programme : de nombreuses associations et experts qui viendront proposer animations, conférences et balades sur ce thème. Petits et grands pourront également apprendre en s’amusant, en participant à des ateliers ludiques autour de la biodiversité

Egalement, de nombreuses expositions de photographies ou illustrations naturalistes, des rencontres d’artistes. La librairie L’Ouï-Lire fera découvrir quelques éditions et auteurs naturalistes,  l’occasion de repartir avec des livres dédicacés par l’illustratrice Séverine Duchesne.

Car c’est un événement convivial et familial, concerts et spectacles seront également de la partie, autour d’un verre de producteurs locaux.

Nous vous attendons nombreuses et nombreux pour vous joindre à la Fête !

Programme complet sur le site internet de la Fête (à venir).

Mobilisation citoyenne pour des ramassages de déchets sur la RNR

Le 19 septembre prochain se déroulera le World Clean Up Day (WCUD), journée internationale de ramassage des déchets. Le mouvement, né en 2007 en Estonie, agrandi jusqu’à rassembler l’an dernier 20 millions de bénévoles dans 180 pays. En France, c’est la troisième année consécutive que la démarche sera menée.

Les communes et associations mobilisées pour un WCUD sur la RNR

Un World Clean Up Day RNR, c’est une façon de rassembler collectivités, associations et citoyens autour de la valorisation du patrimoine naturel.

Depuis quelques années, des chantiers de ramassage ponctuels sont organisés de manière isolée sur la Réserve. Si ces opérations partent d’un bon sentiment, elles ont parfois lieu sur des périodes peu favorables à la biodiversité (site de reproduction, nidification, dérangement ponctuel…) sur des sites parfois fragiles et donc soumis à la réglementation de la RNR.

Afin de limiter les impacts négatifs et surtout de fédérer les initiatives de nettoyage de toutes les associations et collectivités sur le territoire de la réserve naturelle, l’équipe gestionnaire a souhaité coordonner une action commune en s’appuyant sur la journée du WCUD le samedi 19 septembre prochain.

De Toulouse à Venerque, en passant par Portet-sur-Garonne et Pinsaguel, ce seront près d’une quinzaine de partenaires, communes et associations, qui mobiliseront plusieurs dizaines de bénévole pour nettoyer les ramiers, les berges, les sites à forte affluence, les cours d’eau affluents de l’Ariège et de la Garonne… à pied ou sur l’eau.

Toutes les opérations de ramassage sur la Réserve :

  • Toulouse – Chantier animé par le Canoë Kayak Toulousain (CKT) & Seasheperd
  • Portet-sur-Garonne – Chantiers animés par la Mairie de Portet-sur-Garonne, Champ d’action, Ilya et Nature En Occitanie
  • Pinsaguel – Chantier animé par Pinsaguel en Transition et la Mairie de Pinsaguel
  • Lacroix-Falgarde – Chantier animé par la Mairie de Lacroix-Falgarde
  • Pins-Justaret – Chantier animé par la Mairie de Pins-Justaret
  • Labarthe-sur-Lèze – Chantier animé par la Mairie et Nature en Jeux
  • Clermont-le-Fort – Chantier animé par la Mairie sur terre et Granhota sur l’eau

Inscriptions auprès des structures partenaires.
Plus d’informations à venir prochainement.

Un été à l’ombre des peupliers

Mercredi 22 juillet au matin, un petit groupe de curieux était au rendez-vous, aux portes du Parc du Confluent,donné par Mickaël Nicolas, animateur nature de Nature En Occitanie. Cette balade était la toute première sortie organisée sur la RNR depuis le déconfinement dans le cadre des rendez-vous nature de la RNR. Pour cette occasion, dix participants ont répondu présents pour partir à la découverte des arbres et de leurs petits habitants.

L’arbre n’est pas seulement un être remarquable : vivant ou à l’état de bois mort, il représente un habitat pour plusieurs espèces. En témoignent les nombreux insectes rencontrés près des troncs en décomposition, tels que le Lucane cerf-volant, la Petite biche, ou encore le Morimus asper.

Armé de son filet à papillons, Mickaël a également fait découvrir la biodiversité qui se cache dans les herbes hautes, invisible au premier abord. Si par chez vous l’herbe n’est pas toujours tondue, c’est peut-être que votre commune applique une gestion différenciée des espaces ! Pour le plus grand bonheur de toutes les petites bêtes qu’elle abrite…

Au-delà des insectes, le Parc du Confluent est un abri privilégié pour les oiseaux. Les participants ont eu la chance d’observer aux jumelles un magnifique Héron Pourpré, au plumage plus vif que celui de son cousin le Héron Cendré.

Héron pourpré (c) T. Vergely

Si le Parc est aujourd’hui un havre de biodiversité, à quoi a-t-il bien pu ressembler avant sa classification en réserve ? Quels étaient ses usages, et quels événements naturels ont façonné le paysage ? Tout cela, nous l’avons également découvert lors de la balade, dans un voyage au fil des époques.

« Un été à l’ombre des peupliers » revient en fin d’été : Rendez-vous le 26 Août 2020. Inscriptions et informations : contact@rnr-confluence-garonne-ariege.fr

D’autres rendez-vous sont proposés au cours du mois d’août par les écogardes. En savoir + ici.

Opération police sur les sites fréquentées de la RNR

Une opération de police interservices a été menée les 11 et 12 juillet 2020 sur les bords d’Ariège et de Garonne classés en Réserve naturelle régionale. Elle a réuni 7 agents assermentés de l’Office Français de la Biodiversité, 3 agents assermentés RNR et 4 écogardes de la Réserve naturelle, 1 garde champêtre de la police rurale de Clermont, Lacroix et Goyrans ainsi que 2 gendarmes de la brigade de Castanet.

Les agents sont intervenus simultanément sur le territoire. Les sites de Clermont-le-Fort, Lacroix-Falgarde et Pins-Justaret ont été prioritairement ciblés, ainsi que le Parc du Confluent à Portet-sur-Garonne. Des stands d’information au public, animés par l’équipe des écogardes de la RNR, ont été installés sur les sites à forte fréquentation et ont permis de sensibiliser et informer les visiteurs.

Au bilan, 18 infractions ont donné lieu à des verbalisations (contraventions de 3ème et 4ème classe) pour l’allumage de feux, des chiens non tenus en laisse ou la circulation de personnes dans des zones interdites au public. Plusieurs messages de prévention et de sensibilisation ont également été délivrés sur la baignade, pratique dangereuse et interdite sur la Réserve naturelle.

En 2019, le cumul total des visiteurs a été l’un des plus hauts enregistrés depuis le début des comptages en 2012, avec une estimation de 30 à 40 000 visiteurs sur la période, et de nombreux pics de fréquentation ont été notés les fins de semaine, surtout en juin et début juillet.

Les incivilités constatées sont en baisse : division par dix en cinq ans du volume de déchets laissés au sol, réduction de plus de 50% du nombre de feux sauvages depuis 2017, diminution du nombre de véhicules motorisés circulant en espace naturel…

La répétition de ces opérations conjointes et la présence plus régulière d’agents assermentés sont le gage du maintien de l’ordre sur ces sites fortement fréquentés, de la préservation des enjeux environnementaux et de la sécurité des visiteurs.

D’autres opérations interservices de cette ampleur seront menées au cours de l’été, en parallèle de la surveillance conduite au jour le jour par l’équipe gestionnaire de la Réserve naturelle et ses partenaires.

Un besoin irrépressible de nature

Pendant la période de confinement, le besoin de nature s’est fait sentir : la Réserve naturelle régionale Confluence Garonne-Ariège est une chance, saisissons-là !

Ce que cette période de confinement nous rappelle, c’est notre besoin vital de contact avec la nature, de balades en forêts, de chants d’oiseaux, de couleurs et de senteurs de fleurs… Outre tous les services d’approvisionnement qu’elle nous procure (eau, air, nourriture…), la nature est indispensable à notre bien-être ; de nombreuses études scientifiques et médicales en attestent.

Ce que cette période de confinement nous rappelle, c’est la fragilité de cette nature et notre rôle dans sa dégradation que nous ne pouvons plus ignorer. Nous sommes en train de scier la branche sur laquelle nous attendons de nous réveiller.

Un écrin de verdure aux portes de Toulouse à protéger

A deux pas de la Métropole toulousaine, la Réserve naturelle Confluence Garonne-Ariège est une chance pour la population. Stockage et filtre de l’eau potable, prévention des inondations, réservoir de biodiversité, poumon vert, îlot de fraicheur, captation du carbone atmosphérique, support d’activités de loisirs et de détente, cadre de vie et paysages identitaires…

Pour l’intérêt général, il est de notre ressort d’oser en saisir l’opportunité et de contribuer, collectivement mais aussi individuellement, à la préservation de notre Réserve naturelle afin de profiter de ses richesses et de ses bienfaits, aujourd’hui et demain encore. A l’heure du déconfinement, il est plus que jamais nécessaire d’en prendre soin, chacun à son niveau, en respectant son règlement et en adoptant de bonnes pratiques, en participant aux animations et actions de l’équipe gestionnaire et en s’appropriant les enjeux de ce territoire remarquable, en veillant à son intégrité écologique et en conciliant nos activités en résonnance avec nos responsabilités de sauvegarde de ce bien commun, en intégrant la Réserve naturelle comme clé de voute d’un aménagement harmonieux du territoire et des politiques publiques.

L’équipe de Nature En Occitanie, gestionnaire de la RNR, reste à l’écoute des citoyens pour protéger ensemble ce patrimoine naturel.


Pour découvrir pleinement la RNR

La Réserve naturelle est un espace naturel fragile qui nécessite toute notre attention. Sa fréquentation, par endroits excessive, génère des dégradations, comme le piétinement de la végétation, l’érosion accrue des berges, le dérangement de la faune, l’abandon de déchets, l’allumage de feu…

Respecter les consignes pour réduire les risques

En l’absence de végétation, les berges sont soumises aux crues de la Garonne et de l’Ariège et s’érodent plus rapidement, au risque d’emporter un bout de sentier pédestre, un chemin d’accès à une habitation, voire déstabiliser les fondations de bâtiments ou d’ouvrages publics. Les déchets polluent le fleuve et son affluent, alors que l’eau potable y est puisée directement pour alimenter une grande part de la population locale et toulousaine. Des départs d’incendie suite à des feux au sol consomment la végétation soumise de plus en plus souvent à la sécheresse estivale…

Canaliser l’affluence pour mieux préserver notre patrimoine naturel

L’équipe gestionnaire de la Réserve naturelle s’attache à organiser cette fréquentation, afin d’accueillir le public dans de bonnes conditions de visite, lui permettre de découvrir les richesses naturelles et les paysages du territoire de la Confluence, tout en assurant la préservation de la faune, de la flore, des milieux naturels et de leurs bienfaits.

Améliorer l’accueil du public sur des sites naturels

Plusieurs sites sont ainsi ouverts au public et aménagés. Disposant de parkings dédiés, d’une signalétique et autres équipements adaptés, ils permettent une visite de la Réserve naturelle en toute sécurité et en respectant la nature. Le ramier de Lacroix-Falgarde dispose par exemple d’un sentier pour tous, accessible aux publics à mobilité réduite ou en situation de handicap. Le Parc du Confluent, sur la commune de Portet-sur-Garonne, est un écrin de verdure dans lequel plusieurs chemins permettent de découvrir la Garonne et les différents milieux naturels qui la bordent (attention, fermeture exceptionnelle jusqu’à nouvel ordre).

Des sentiers pédagogiques sont aussi accessibles au plus grand nombre, sur les communes de Pinsaguel, Lacroix-Falgarde et Pins-Justaret. Des informations sur la faune, la flore, les paysages, le patrimoine historique… sont ainsi délivrées sur des pupitres ou des livrets ludiques au cours des itinéraires aménagés. D’autres verront le jour dans les années à venir.

Découvrir la nature autrement

En partenariat avec les clubs et structures de canoë-kayak du territoire, un parcours nautique permet de découvrir la Réserve naturelle depuis l’eau. Enfin, d’autres sentiers offrent la possibilité de visiter la Réserve naturelle de manière itinérante, à pied, à vélo ou à cheval, reliant les différents sites ouverts au public.

L’équipe gestionnaire et plusieurs partenaires proposent tout au long de l’année des rendez-vous nature : balades, conférences, ciné-débats… sur différentes thématiques. Ouverts à tous et gratuits, ces animations permettent de mieux connaître les richesses de ce territoire.

RNR en plein déconfinement : STOP aux incivilités

Une fréquentation supérieure aux tendances estivales

Depuis le 11 mai date de sortie du confinement, en raison du besoin de nature de la population, d’une météo clémente, de la fermeture des piscines municipales et de la restriction des 100 kilomètres empêchant un accès aux plages de Méditerranée et d’Atlantique, nous assistons à une affluence record des bords de Garonne et d’Ariège sur le périmètre de la Réserve naturelle.

Cette affluence n’est pas sans conséquence sur notre patrimoine naturel et paysager. La dégradation de la végétation et des berges est particulièrement notable, tout comme le dérangement de la faune.

Des comportements irrespectueux à plusieurs niveaux

Cette affluence est également source d’incivilités, avec en premier lieu le non-respect des prescriptions sanitaires éditées par le gouvernement, mais aussi une augmentation du nombre de déchets abandonnés au bord de l’eau et dans les corbeilles, un vandalisme sur les mobiliers et la signalétique, une augmentation des activités de baignade et des risques associés, une saturation des équipements notamment des parkings, une augmentation des conflits d’usage, une exaspération des riverains, etc. Tout ceci touche directement les collectivités riveraines, comme le coût généré pour la gestion des déchets.

Une mobilisation renforcée des municipalités et de la police

En conséquence et en concertation avec les municipalités, certains sites de la Réserve naturelle sont ainsi fermés au public. D’autres ne peuvent être visités que de manière « dynamique ». L’équipe d’écogardes fraîchement arrivée est déjà sur le terrain afin d’informer et de sensibiliser le public. En parallèle, les missions de police seront renforcées les jours d’affluence et les sanctions seront plus systématiques.

Un appel au civisme des visiteurs

Mais l’équipe gestionnaire de la Réserve naturelle en appel aussi et surtout au civisme des visiteurs. Pour continuer à profiter pleinement des bienfaits de la nature et des richesses de la Réserve naturelle, chacun peut agir à son échelle, individuellement, pour tenir une bonne conduite, respecter et faire respecter le règlement de la Réserve naturelle. Ce qui permettra, collectivement, de préserver cette nature qui nous est vitale et qui nous a tant manqué en cette crise sanitaire.

Bienvenue aux écogardes 2020

6 écovolontaires en service civique de Juin à octobre sur la RNR

Depuis le classement en Réserve naturelle en 2015, Nature En Occitanie, gestionnaire de la RNR Confluence Garonne-Ariège, renforce ses effectifs dès le début du printemps avec une équipe d’écogardes. Cette année, six volontaires en service civique vont prendre le relais de leurs prédécesseurs pour sensibiliser et informer les usagers sur les richesses de la faune et de la flore que l’on peut observer sur la Réserve Naturelle et sur les règles de bonnes conduites à tenir.

Rachel, Elodie, Marion, Mélina, Robinson et Louis vont ainsi patrouiller de juin à octobre sur les différents sites et sentiers fréquentés dans le périmètre de la RNR. Cette mission de veille s’inscrit dans la continuité des actions menées par le SICOVAL depuis 2004 sur les ramiers de l’Ariège et concrétise un partenariat fort entre la Communauté d’agglomération et Nature En Occitanie, ainsi qu’avec les forces de l’ordre et les services de secours du territoire.

Sensibiliser les publics aux enjeux de la RNR et garantir la sécurité

Leur rôle principal sera d’aller à la rencontre des visiteurs afin de les sensibiliser aux enjeux et au règlement de la Réserve naturelle. Les écogardes se verront confier d’autres missions au cours des 6 prochains mois.

Une autre facette tout aussi importante des missions des écogardes sera de garantir la sécurité des personnes, notamment vis-à-vis de la baignade, pratique dangereuse et interdite sur la Réserve naturelle. L’Ariège et la Garonne sont des cours d’eau aux multiples dangers, la plupart du temps insoupçonnés du grand public.

Les écogardes se chargeront également d’assurer la bonne gestion des lieux, de faire le suivi de la fréquentation des sites, d’informer le public quant aux espèces présentes sur la Réserve naturelle, de participer aux animations de l’équipe gestionnaire, de prendre part à l’organisation de la fête des ConfluenceS… Bref, un planning bien chargé !

Chantier bénévole : Plantation de haies à Portet-sur-Garonne

Le territoire de la RNR s’étend sur un linéaire d’une vingtaine de kilomètres, de Venerque sur l’Ariège et de Pinsaguel sur la Garonne, jusqu’à l’entrée de Toulouse. Il prend en compte les berges, la ripisylve, les milieux terrestres et aquatiques de la plaine d’inondation (zones de crues fréquentes, avec une périodicité de cinq à quinze ans), ainsi que les coteaux molassiques et certains vallons boisés en rive droite.

Un des rôles principaux de la Réserve naturelle est de protéger les espèces sauvages en préservant leurs milieux naturels ; dans cette optique, l’équipe gestionnaire porte une attention particulière à l’entretien et la réhabilitation de la ripisylve et des haies, « acteurs » importants du bon fonctionnement des écosystèmes.

La Réserve Naturelle Régionale de la Confluence Garonne-Ariège, gérée par l’association Nature en Occitanie, a organisé deux après-midi participatifs de plantations début mars 2020, en partenariat avec Arbres et Paysages d’Autan et la Ville de Portet-sur-Garonne.

Chantier Rive gauche – Mercredi 4 mars – Plantons sous la pluie…

Continuer la lecture