Les conseils des écogardes

Écogardes – Saison 2018

Présentation

Nous sommes les écogardes de la Réserve Naturelle Régionale Confluence Garonne-Ariège. Notre travail est de veiller à l’équilibre entre nature sauvage et présence humaine. Nous patrouillons tous les jours et allons à la rencontre des usagers afin de les sensibiliser au fonctionnement des lieux et de leur rappeler les règles à suivre si nécessaire. Mais attention, nous ne sommes pas là pour faire de la répression, simplement pour informer le public. Nous sommes les gardiens de l’espace naturel.

Dans cette rubrique, nous allons vous livrer nos conseils pour apprendre à respecter au mieux ce milieu privilégié afin que vous et les générations futures puissent profiter de cet espace vert à proximité de Toulouse. Nous sommes persuadés qu’il est possible de créer un lieu où tout le monde y trouve son compte, aussi bien la nature que les humains. Ces conseils peuvent être vus comme une contrepartie pour l’utilisation de ce merveilleux cadre que vous offre la nature.

Qu’est-ce qu’un écogarde ? Comment le devient-on ?

Un écogarde est une personne veillant à l’intégrité d’un espace naturel. Avec le concours de ses partenaires, l’association Nature en Occitanie engage chaque année plusieurs écogardes afin de préserver au mieux la Réserve Naturelle Régionale Garonne-Ariège dont elle est le gestionnaire.

Notre mission principale est de patrouiller sur les différents sites de la Réserve afin de sensibiliser les usagers aux enjeux de cet espace et de s’assurer qu’ils n’en perturbent pas le fonctionnement. Nous participons également à d’autres activités de l’association Nature Midi-Pyrénées telles que des animations grand public, des sorties nature, des études cartographiques, des inventaires d’espèces…

Aucun diplôme particulier n’est demandé pour être écogarde au sein de l’association ; il suffit de justifier d’un intérêt certain pour la préservation de la nature ainsi que d’une condition physique suffisante et d’une relative aisance relationnelle.

Cette expérience est une bonne opportunité pour découvrir le monde naturaliste, d’élargir ses connaissances et d’acquérir des compétences utiles pour la poursuite d’une voie professionnelle en rapport avec l’environnement, parmi lesquelles : conservateur de réserve naturelle, garde technicien, chargé d’études naturalistes, garde champêtre, et bien d’autres.

La baignade

La baignade est interdite sur tout le périmètre de la Réserve naturelle et par arrêté municipal sur plusieurs communes, principalement pour des raisons de sécurité des baigneurs. La Garonne et l’Ariège sont des cours d’eau aux multiples dangers. Le débit y est fort, des mouvements de courant sont susceptibles de piéger les baigneurs et il est souvent difficile de savoir ce qui se trouve sous la surface de l’eau. Chaque année, des incidents se produisent et quelques accidents graves voire mortels sont également à déplorer.

Si vous êtes témoin d’un accident ou que vous repérez une personne en détresse, la démarche est la suivante : appelez le 18, présentez-vous, expliquez la nature de l’accident et le nombre de victimes, et localisez les lieux le plus précisément possible (commune ou lieu-dit, rive droite ou gauche ; certains panneaux sont là pour vous aiguiller). Ne raccrochez pas avant d’y avoir été invité. Ne vous mettez en aucun cas en danger en essayant d’aider une personne.

Les feux

Allumer un feu sur la Réserve Naturelle est strictement interdit et peut être verbalisable à hauteur de 1 500€, que ce soit un feu de camp ou un barbecue. En cause, le risque trop élevé de départ de feu.

La Réserve est un espace naturel sauvage à préserver. S’y retrouve une vaste diversité d’espèces végétales et elle est le gîte d’une multitude d’espèces animales, parfois protégées. La moindre flamme pourrait se propager via la végétation sèche et anéantir une partie de ce patrimoine.

L’allumage d’un feu peut également représenter une gêne pour bon nombre de personnes de par la fumée et les odeurs qui s’en dégagent. Nous souhaitons que les usagers puissent profiter de cet espace naturel tel qu’il est, sans y apporter de modification ou le dégrader ; il y a un endroit pour tout.

Des barbecues sont ainsi mis à disposition à la base de loisirs de Lacroix-Falgarde ainsi qu’au gymnase de la Muscadelle à Pinsaguel.

Les chiens

Les chiens font partie intégrante de la nature. Malheureusement, ils peuvent représenter une source d’angoisse pour d’autres usagers, mais également une gêne voire de la prédation pour certaines espèces animales. Les plus vulnérables sont les micromammifères, facilement prédatés, et les oiseaux qui peuvent être dérangés en période de nidification et déserter les lieux. Laisser son chien en liberté met donc à mal notre objectif de conservation de la biodiversité.

Les usagers sont donc tenus de garder leurs chiens en laisse. Un manquement à cette règle pourra être verbalisé jusqu’à 450€. Nous avons conscience que cette règlementation est contraignante. Nous vous invitons à vous renseigner sur l’étendue de la Réserve ainsi que son périmètre afin d’éviter toute mauvaise surprise.

Les déchets et dégradations

Cela peut sembler évident, mais il est interdit de jeter ses déchets dans la nature ou de dégrader les espaces naturels de la Réserve. Il s’agit d’un lieu sauvage dont l’aménagement minimum permet aux usagers d’en profiter en toute sérénité. Nous vous demandons donc de bien vouloir respecter ce qui appartient à la nature et de laisser les lieux aussi propres et intacts que possible.

Il n’y a pas de poubelles sur les sentiers, car nous voulons que ces lieux restent complètement naturels. Vous en trouverez donc aux abords des parkings. Pensez également à emporter un sac poubelle avec vous, ça ne coûte rien de nettoyer après votre passage. Aucun éboueur n’est envoyé pour nettoyer ; ce qui est laissé sur place, reste sur place ou est emporté par la crue.

Il est aussi primordial de respecter la signalisation et les plans de circulation afin de limiter au maximum les impacts humains ; le piétinement des espèces végétales et le dérangement de la faune peuvent faire des ravages.