JMZH 2020 Retour en images

Crédit photos : Josette Rémy

A l’occasion de la Journée Mondiale des Zones Humides 2020, NEO et l’Inter-SAGE Garonne ont co-animé une sortie à Clermont-le-Fort orientée vers la découverte des bords d’Ariège et leur passé tumultueux en présence d’une trentaine de participants.

Les animateurs ont, au fil de la balade décrypté, les indices laissés par l’empreinte humaine et les activités du passé. Grâce aux actions portées par la RNR, comme la réouverture de certaines prairies ou la reconnexion de bras morts, la nature de reprendre peu à peu sa place sur ce territoire longtemps exploité pour ses ressources en granulats.

Ainsi sur leurs pas, les participants ont pu rencontrer de nombreux indices de présence de mammifères à l’instar des empreintes de chevreuil, sanglier, blaireau en lisière de cultures, ou encore celles d’un héron venu glaner quelques amphibiens proche d’un bras mort. Un zoom a également été fait sur la prairie humide de la Riverotte. Ancienne peupleraie, cette nouvelle prairie jalonnée de vieux troncs parsemés de trous de pics (noirs), retrouve un faciès propre aux milieux riverains avec un sol aux horizons caractéristiques des zones humides,  sondage pédologique à l’appui.

Le circuit en bord d’Ariège, entre rivière et sous bois, a également permis d’apprécier la présence de certaines espèces annonciatrices du printemps, telles que le Citron, papillon tout juste sorti d’hivernage ou encore l’immaculé Perce-neige, faisant le régal des premiers bourdons.

Enfin, le retour par le lac de la Riverotte a permis d’aborder l’impact mais également la richesse parfois relative des anciens lacs de gravières. Hormis un grèbe huppé en plumage hivernal, peu d’oiseaux d’eau y ont été aperçus.

Au final, c’est l’appétit ouvert mais les yeux rassasiés que les participants se sont quittés, riches des échanges et découvertes réalisés sur la Réserve Naturelle Confluence Garonne-Ariège.