D’apparence au premier abord uniforme, les lits et les berges de la Garonne et de l’Ariège sont en réalité riches d’une diversité et d’une succession de milieux multiples qui s’imbriquent les uns avec les autres et qui apparaissent ou disparaissent sous l’action de l’eau, au gré des crues et des inondations.

Plages et bancs de galets, îlots boisés, bras morts, vasières, berges végétalisées ou érodées, affleurements rocheux, roselières, tapis d’herbiers aquatiques… se succèdent ainsi et sont le refuge d’une faune et d’une flore souvent discrètes mais non moins remarquables et adaptées aux caprices du fleuve et de son affluent.

Espèces : Loutre, Cordulie à corps fin, Forficule des rivages ou Perce-oreille des plages, renoncules aquatiques, Martin-pêcheur, saumon ou grande alose, petit gravelot, Sterne pierregarin