En rive droite de l’Ariège et de la Garonne, les coteaux secs et les falaises présentent une physionomie différente et singulière, avec une végétation sèche de type pelouse, lande ou chênaie pubescente, qui contraste avec les zones humides et les boisements alluviaux de la plaine d’inondation. Ils accueillent une végétation et une faune originales et adaptées aux sols maigres et argileux, et supportant le manque d’eau. Certaines espèces, dites thermophiles (qui aiment le chaud), trouvent ici des conditions favorables et s’y épanouissent, alors qu’elles ne sont connues ailleurs que du pourtour méditerranéen. C’est le cas du Pistachier térébinthe, du Chêne vert, du Lézard catalan et de la Fauvette mélanocéphale. Les falaises sont également le domaine du Grand-duc d’Europe et du Guêpier d’Europe, qui apprécient leur protection naturelle.

Espèces : Guêpier, Grand-duc, Azuré du Serpolet, Chêne pubescent, Légousie hybride, Empuse, orchidées, Fauvette mélanocéphale, Lézard catalan, Pistacher, Grand muflier, Trigonelle de Montpellier, Torcol fourmilier