Gestion, renaturation et restauration des milieux

consulter la mission "Protéger et gérer"

Dans le cadre du plan de gestion, plusieurs opérations visent à la restauration et la renaturation des milieux naturels et du fonctionnement hydromorphologique du territoire, ainsi qu’à la participation à des projets de plus grande échelle pour la gestion, la préservation et la valorisation de la Garonne et de l’Ariège. Il s’agit notamment de s’impliquer dans les programmes et actions menés par les partenaires et acteurs de l’eau pour la gestion et l’amélioration de la fonctionnalité du fleuve et de son affluent, dont les actions portées dans le cadre du SAGE, Natura 2000, SMEAG, PAPI…

« 19 stations et 3400 m2 traités de plantes exotiques envahissantes

>> 57,5 ha de zones de quiétude pour la faune

>> 780 ml et 7 000 m2de tronçons de ripisylves restaurés

>> 955 mètres linéaires de protection de berges vis-à-vis du piétinement>> 400 mètres linéaires de haies champêtres plantées>> 60 brebis et 18 chèvres pour l’entretien des prairies et friches alluviales

En 2020

Plusieurs opérations ont été engagées sur :

  • La poursuite de la prévention de l’expansion de plantes exotiques envahissantes,
  • La poursuite de la protection et la mise en défens de berges pour favoriser la régénération de la végétation riveraine,
  • Le renforcement des zones de quiétude pour la faune,
  • La plantation de haies champêtres à Portet-sur-Garonne,
  • La restauration de ripisylves à Portet-sur-Garonne et Clermont-le-Fort,
  • La poursuite de la réhabilitation d’une peupleraie artificielle en forêt alluviale à Clermont-le-Fort,
  • La finalisation des travaux de restauration des zones d’expansion de crue sur Clermont-le-Fort, Pinsaguel et Lacroix-Falgarde dans le cadre de l’Appel à Projets de l’Agence de l’Eau et de la Région Occitanie,
  • La poursuite de la valorisation agricole par le pâturage ou la fauche de prairies et friches sur Goyrans, Lacroix-Falgarde et Pinsaguel,
  • La réhabilitation d’une ancienne station de pompage en gîte à faune à Pinsaguel

Accueil et information du public

La Réserve naturelle est un espace naturel fragile qui nécessite toute notre attention. Sa fréquentation, par endroits excessive, génère des dégradations, comme le piétinement de la végétation, l’érosion accrue des berges, le dérangement de la faune, l’abandon de déchets, l’allumage de feu…

Adopter des comportements responsables et limiter les risques

En l’absence de végétation, les berges sont soumises aux crues de la Garonne et de l’Ariège et s’érodent plus rapidement, au risque d’emporter un bout de sentier pédestre, un chemin d’accès à une habitation, voire déstabiliser les fondations de bâtiments ou d’ouvrages publics. Les déchets polluent le fleuve et son affluent, alors que l’eau potable y est puisée directement pour alimenter une grande part de la population locale et toulousaine. Des départs d’incendie suite à des feux au sol consomment la végétation soumise de plus en plus souvent à la sécheresse estivale et peuvent entraîner des dégâts irréversibles tant pour la biodiversité que pour les riverains.

Canaliser l’affluence pour mieux préserver notre patrimoine naturel

L’équipe gestionnaire de la Réserve naturelle s’attache à organiser cette fréquentation, afin d’accueillir le public dans de bonnes conditions de visite, lui permettre de découvrir les richesses naturelles et les paysages du territoire de la Confluence, tout en assurant la préservation de la faune, de la flore, des milieux naturels et de leurs bienfaits.

Améliorer l’accueil du public sur des sites naturels

Plusieurs sites sont ainsi ouverts au public et aménagés. Disposant de parkings dédiés, d’une signalétique et autres équipements adaptés, ils permettent une visite de la Réserve naturelle en toute sécurité et en respectant la nature. Le ramier de Lacroix-Falgarde dispose par exemple d’un sentier pour tous, accessible aux publics à mobilité réduite ou en situation de handicap. Le Parc du Confluent, sur la commune de Portet-sur-Garonne, est un écrin de verdure dans lequel plusieurs chemins permettent de découvrir la Garonne et les différents milieux naturels qui la bordent (attention, fermeture exceptionnelle jusqu’à nouvel ordre).

Des sentiers pédagogiques sont aussi accessibles au plus grand nombre, sur les communes de Pinsaguel, Lacroix-Falgarde et Pins-Justaret. Des informations sur la faune, la flore, les paysages, le patrimoine historique… sont ainsi délivrées sur des pupitres ou des livrets ludiques au cours des itinéraires aménagés. D’autres verront le jour dans les années à venir.

Surveillance et prévention

La Réserve naturelle est très fréquentée, en particulier en période estivale, et subit une pression forte en raison du contexte périurbain (dégradation et vandalisme, artificialisation des sols…). L’information et l’application de la réglementation sont nécessaires.En plus des agents assermentés de l’équipe gestionnaires, divers services de police sont présents sur le territoire et peuvent assurer une mission de police, dont l’OFB, les gendarmeries, les polices municipales et rurales