La RNR Confluence Garonne-Ariège, 5 ans d’actions

(c) Alain Cécillon

Des signes encourageants pour la Nature

Depuis la création en 2015 de la Réserve naturelle régionale (RNR), et grâce aux actions menées par l’équipe gestionnaire de Nature En Occitanie et ses partenaires privilégiés, plusieurs effets positifs sont déjà perceptibles sur le territoire de la Confluence Garonne-Ariège pour la faune et la flore remarquables qu’elle abrite. Citons par exemple le retour d’une colonie de Hérons cendrés sur la commune de Portet-sur-Garonne, disparue suite à des dérangements humains répétés et profitant de l’instauration d’une zone de quiétude et de la surveillance accrue des agents, mais aussi les réapparitions du Lézard à deux raies (anciennement appelé Lézard vert) sur les bords d’Ariège à Pinsaguel, grâce à des opérations de plantation et la protection des berges et de leurs végétations, ou encore les observations de Martre, petit mammifère sensible aux activités de loisirs en forêts qui semble apprécier la nouvelle organisation des cheminements dans le ramier de Lacroix-Falgarde. Ces signes encourageant ne pourraient être permis sans l’implication des élus et des agents des collectivités locales partenaires qui agissent quotidiennement aux côtés de Nature En Occitanie, gestionnaire de la RNR ainsi que l’implication des citoyens et des usagers dans des pratiques responsables.

[envira-gallery id= »3383″]

La Réserve naturelle joue par ailleurs un rôle fondamental pour le bien-être des citoyens dans le territoire périurbain de la Confluence Garonne-Ariège, offrant à la population un cadre de vie et des paysages de qualité, un support d’épanouissement, d’éducation à l’environnement et de découverte d’une Nature de proximité à la portée de tous, tout en sauvegardant et restaurant une biodiversité rare et menacée. La forte fréquentation notée en 2020 et début 2021 illustre bien ce besoin de Nature qu’ont les citoyens, toujours plus nombreux à découvrir notre Réserve naturelle, profitant d’un site exceptionnel préservé.

… mais toujours de fortes pressions

Cependant, le territoire de la Confluence Garonne-Ariège au sens large fait l’objet de nombreuses pressions, avec des projets urbains ou de développement de loisirs parfois démesurés, aux portes de la Réserve naturelle, risquant de défigurer durablement les paysages de la Confluence et d’impacter irrémédiablement les richesses naturelles du territoire.

La surfréquentation des sites de la Réserve, en particulier en période estivale, et la méconnaissance de la Nature par une frange de la population donnent lieu à des comportements inadaptés, peu respectueux de notre environnement et des autres usagers. Constituant l’un des rares espaces naturels de la région toulousaine, les capacités de la Réserve naturelle arrivent régulièrement à saturation et ce niveau de fréquentation sera difficilement soutenable à moyen terme, au détriment d’un accueil de qualité des visiteurs et de la préservation des paysages et de la biodiversité pour lesquels pourtant, tant de visiteurs font le déplacement.

Mobilisons-nous pour continuer à profiter de ces espaces de nature

Afin de limiter l’impact de nos activités et continuer à profiter de ce patrimoine naturel, il est donc important d’adopter des comportements responsables en accord avec la réglementation de la Réserve et la signalétique d’information présente sur les sites à forte fréquentation.