Archives de catégorie : Actualités

Bienvenue aux nouveaux écogardes

Depuis le classement en Réserve naturelle en 2015, Nature En Occitanie, gestionnaire de la RNR Confluence Garonne-Ariège, renforce ses effectifs dès le début du printemps avec une équipe d’écogardes. Cette année, huit volontaires en service civique vont prendre le relais de leurs prédécesseurs pour sensibiliser et informer les usagers sur les richesses de la faune et de la flore que l’on peut observer sur la Réserve Naturelle et sur les règles de bonnes conduites à tenir.

Loréna, Mélanie, Chahid, Davi, Stephan, Juliette, Laurie et Aymeric  vont ainsi patrouiller de juin à octobre sur les différents sites et sentiers fréquentés dans le périmètre de la RNR. Cette mission de veille s’inscrit dans la continuité des actions menées par le SICOVAL depuis 2004 sur les ramiers de l’Ariège et concrétise un partenariat fort entre la Communauté d’agglomération et Nature En Occitanie, ainsi qu’avec les forces de l’ordre et les services de secours du territoire.

Près de 50 000 visiteurs, a minima d’après les estimations, ont foulé les sentiers de la Réserve de juin à septembre 2020, soit environ 50% de plus que l’année 2019 pour la même période.
Cette affluence n’est pas sans conséquence sur le patrimoine naturel et paysager. La dégradation de la végétation et des berges est particulièrement notable, tout comme le dérangement de la faune.

Cette affluence est également source d’incivilités avec une augmentation du nombre de déchets abandonnés au bord de l’eau et dans les corbeilles, un vandalisme sur les mobiliers et la signalétique, une augmentation des activités de baignade et des risques associés, une saturation des équipements notamment des parkings, une augmentation des conflits d’usage, une exaspération des riverains, etc. Tout ceci touche directement les collectivités riveraines, comme le coût généré pour la gestion des déchets.

Leur rôle principal sera d’aller à la rencontre des visiteurs afin de les sensibiliser aux enjeux et au règlement de la Réserve naturelle. Les écogardes se verront confier d’autres missions au cours des 6 prochains mois.

Une autre facette tout aussi importante des missions des écogardes sera de garantir la sécurité des personnes, notamment vis-à-vis de la baignade, pratique dangereuse et interdite sur la Réserve naturelle. L’Ariège et la Garonne sont des cours d’eau aux multiples dangers, la plupart du temps insoupçonnés du grand public.

Les écogardes se chargeront également d’assurer la bonne gestion des lieux, de faire le suivi de la fréquentation des sites, d’informer le public quant aux espèces présentes sur la Réserve naturelle, de participer aux animations de l’équipe gestionnaire, de prendre part à l’organisation de la fête des ConfluenceS qui aura lieu à Goyrans et au ramassage de déchets (WCUD 2021), 2 rendez-vous annuels qui auront lieu en septembre… Bref, un planning bien chargé !

Programme rendez-vous nature : des animations au cœur de votre réserve

Retour en images

Nature En Occitanie, gestionnaire de la Réserve naturelle, propose chaque année un programme d’animations, sorties nature, sorties kayak ou conférences au cœur du territoire en s’appuyant sur un réseau de partenaires et sur les collectivités. Malgré un contexte sanitaire contraignant, limitant souvent le nombre de participants, les animations ont repris pour le plaisir de tous les curieux de nature.

Florilège en bords d’Ariège animée par Nature En Jeux

Après un court crochet pour découvrir l’embouchure de la Lèze, les participants ont pu s’immerger dans le monde de la botanique guidés par Anne, botaniste et animatrice à l’association Nature En Jeux : jeux de découverte des familles et des espèces des sous-bois au programme. Au cours de ce périple, les grands et les petits ont observé divers géraniums, lamiers, balsamines et autres immenses berces… Tout un monde à comprendre et à découvrir… La nature a de quoi créer l’émerveillement même à côté de chez soi !


De prairies en rivière : balade guidée sur les bords d’Ariège animée par Nature En Occitanie

Mickaël Nicolas, animateur nature EEDD à Nature En Occitanie, a accompagné une dizaine de participants à la découverte des bords d’Ariège. Le parcours s’est déroulé sur une partie du sentier aménagé depuis 2019 avec des panneaux pédagogiques thématiques. Cette sortie a été proposé en partenariat avec la Médiathèque de Pinsaguel.

Reportage photographique réalisé par Arthur Perset

Suivi scientifique : des odonates sur la Réserve naturelle

Les Odonates (libellules-demoiselles) sont d’excellents bio-indicateurs de l’état de nos cours d’eau. Leur présence ainsi que la diversité des espèces rencontrées nous renseignent sur la qualité d’une zone humide et ses milieux naturels associés. Prédatrices hors-pair, les libellules ont un rôle majeur – à leur échelle – dans la chaîne alimentaire. Met de choix pour certains oiseaux et araignées tisseuses, elles restent un danger mortel dans les airs pour les insectes volants et participent ainsi à l’équilibre des écosystèmes.

La RNR Confluence Garonne-Ariège compte à ce jour une quarantaine d’espèces de libellules et demoiselles. Des observations récentes et/ou régulières permettent de suivre dans le temps la pérennité de certaines espèces sur l’aire protégée. A contrario, des données historiques mentionnent des libellules n’ayant pas été observées depuis plus de dix ans, interrogeant sur leur disparition définitive ou sur la véracité de l’identification initiale.  

Suivi STELI 2021 – Parc naturel de Portet-sur-Garonne

En 2021, un suivi sur les odonates va être réalisé sur le périmètre de la RNR Confluence Garonne Ariège, plus spécifiquement dans le Parc naturel de Portet -sur-Garonne (anciennement Parc du Confluent). Sur cette aire de biodiversité aux portes de l’agglomération toulousaine, ce sont au total 6 zones d’étude qui seront prospectées à 9 reprises de juin à août, des mares temporaires en cœur de parc, aux bancs alluvionnaires de Garonne. A cette occasion, les espèces rencontrées seront identifiées directement à vue ou par capture temporaire et les exuvies (enveloppe rejetée lors de la mue) récoltées pour détermination ultérieure.  

Si jusqu’à aujourd’hui les observations de libellules faites dans cet espace naturel étaient ponctuelles et aléatoires, cet inventaire est l’occasion de mettre à jour les données sur ce groupe taxonomique selon une méthode précise et reconnue. En effet, c’est le protocole STELI (Suivi TEmporel des LIbellules) qui a été retenu, pour ses facilités d’adaptation et de mise en place ainsi que pour sa large utilisation à l’échelle nationale, notamment dans les espaces naturels protégés.

Cordulie à corps fin (c) G.Riou

Au cours de cet inventaire, l’équipe gestionnaire de la RNR espère contacter des espèces à forte valeur patrimoniale comme la Cordulie à corps fin (libellule aux revers métalliques, protégée à l’échelle nationale), ou actualiser des données historiques comme la présence du Leste barbare sur les mares temporaires de la confluence.

Bien que le succès de ces desseins optimistes ne soit en aucun cas garanti, le recensement des libellules du parc permettra d’obtenir au minima un visuel sur le cortège odonatologique peuplant cet écrin de nature. Les espèces rencontrées et leur répartition apporteront un renseignement supplémentaire sur les habitats humides du site et leur qualité écologique. Enfin, l’indicateur présence/absence de certaines libellules permettra à l’aube de la rédaction du futur plan de gestion, d’actualiser les enjeux concernant ce taxon et potentiellement, être à l’origine de futures opérations.

Les coléoptères sur la Réserve : étude sur ces drôles de petites bêtes

Un inventaire des coléoptères saproxyliques a été mené sur la Réserve naturelle régionale Confluence Garonne-Ariège pour mieux apprécier l’état de conservation de ses forêts.

Les coléoptères sont des insectes qui ont la particularité d’avoir des élytres, première paire d’ailes qui jouent le rôle de carapace. Scarabées, coccinelles, cétoines ou charançons font partie de cet ordre. Plus de 10 000 espèces sont connues en France et une centaine dans la Réserve naturelle. En général, ils sont le plus souvent de bons alliés au jardin, les champs ou les forêts, car beaucoup d’entre eux décomposent et recyclent efficacement les déchets végétaux, se nourrissent de cadavres et d’excréments d’animaux, comme le Bousier, ou d’autres insectes, comme la Coccinelle qui dévore les colonies de pucerons ou le Carabe qui se délecte des limaces. Certains sont même de bons pollinisateurs.

Petite biche (c) E.Le Souchu

De bons indicateurs de la qualité des éco-systèmes

Les coléoptères saproxyliques dépendent d’arbres dépérissants ou morts, ou de la présence d’autres organismes saproxyliques comme les champignons, notamment pour leur nourriture ou comme refuge, pendant une partie de leur cycle de vie. Ils participent au recyclage de la matière organique et sont absolument nécessaires au bon fonctionnement des écosystèmes forestiers. Grâce à leur action, les végétaux trouvent sous des formes assimilables, les éléments nutritifs nécessaires à leur croissance. Certains sont très exigeants en termes de qualité de leur habitat (taille, hauteur, diamètre, âge, essences… des arbres) et sont donc de bons indicateur de l’état des forêts et de leur « naturalité ». On parle de « bio-indicateurs ».

Amélioration des connaissances de ces espèces sur la RNR depuis 2020

Sur la Réserve naturelle régionale Confluence Garonne-Ariège, un inventaire a été lancé en 2020 en partenariat avec le CEN Occitanie, afin de dresser un inventaire des espèces présentes et de détecter des espèces rares, menacées et/ou bio-indicatrices. Six pièges, dits à interception, ont ainsi été disposés dans les milieux forestiers de la Réserve naturelle entre avril et septembre.

Au final 125 espèces ont été identifiées sur la RNR. Deux de ces espèces présentent un intérêt certain, Nematodes filum, espèce rare et très localisées connue que dans une douzaine de départements français et d’une ou deux localités en Occitanie, et Ischnodes sanguinicollis, espèce peu commune en France. Leur pérennité sera assurée dans la RNR grâce à la conservation de bois morts et d’arbres sénescents.

Réhabilitation en prairie d’un ancien paintball

Le point noir paysager que constituait cet ancien site de loisirs laissé à l’abandon depuis quelques années, en bord d’Ariège, n’est plus qu’un lointain souvenir.

Deux gros nettoyages avaient été réalisés grâce à la mobilisation de bénévoles et d’habitants du territoire, en novembre 2018 et février 2019, permettant de retirer près de 40 m3 de déchets (pneus, palettes, poteaux en fer, gazons synthétiques, électroménagers…) laissés à l’abandon par une société de loisirs exploitant le site pour une activité de paintball.

Suite à l’acquisition récente par Nature En Occitanie de ce terrain en périphérie immédiate du périmètre classé en RNR, des travaux plus conséquents ont pu être menés avec l’appui de l’entreprise Gecko, spécialisée en génie écologique. Après les opérations de dépollution et de terrassement, un agriculteur de la commune voisine a commencé la préparation du sol en vue de l’implantation d’une prairie pour la production de foin.

Cette réhabilitation suivait trois objectifs :

  • reconstitution d’un milieu favorable à la biodiversité,
  • embellissement des bords d’Ariège et du cadre de vie des riverains,
  • redéfinition d’une vocation agricole du terrain.

A terme, le site devrait intégrer le périmètre classé de la RNR.

Accessibilité des espaces naturels pour tous

Depuis le classement en Réserve Naturelle le 4 juin 2015 et dans le cadre de son plan de gestion, Nature En Occitanie, gestionnaire de la RNR Confluence Garonne-Ariège, collabore avec des associations locales pour permettre l’accès au territoire et à son patrimoine à différents publics (scolaires, socio-professionnels, grand public), aux travers notamment d’animations et de balades nature.

Dès 2016, Nature En Occitanie s’est engagée en partenariat avec l’association UMEN à rendre accessible la RNR Confluence Garonne-Ariège aux personnes en situation de handicap ou vieillissantes. Les deux structures ont été lauréates de deux appels à projets, « Handicap Languedoc Roussillon Midi-Pyrénées » en 2016-2018, « Accès à la nature pour TOUS dans la Réserve Naturelle Régionale Confluence Garonne-Ariège » en 2019-2021, ce qui a permis de proposer plusieurs sorties nature à destination des publics handicapés, accompagnées de la création d’outils pédagogiques spécifiques et d’une communication adaptée. Les sorties s’adressent à des personnes en situation de handicap moteur, de déficience visuelle, intellectuelle ou de surdité. Un programme pédagogique proposant différents modules adaptés est également proposé à des structures d’accueil spécialisées.

Grâce à ces projets, la Réserve se place comme terrain d’expérimentation pour l’éducation à l’environnement et de sensibilisation au développement durable et à la biodiversité à destination de publics handicapés, pour qui peu d’espaces naturels sont aujourd’hui rendus accessibles. En complément des animations, l’équipe gestionnaire mène une réflexion sur des aménagements adaptés à mettre en place sur des sites dédiés la Réserve naturelle.

Dans le cadre de cette démarche, Nature En Occitanie a proposé, en collaboration avec l’association UMEN et l’équipe du Conseil Départemental de Haute-Garonne en charge de l’Espace Naturel Sensible de la Forêt de Buzet, une matinée technique « Accessibilité des espaces naturels pour tous » à destination des socioprofessionnels. En 2020, des aménagements ont été réalisés à la Forêt de Buzet avec l’installation d’un platelage bois sur un linéaire de 760 mètres permettant de créer un cheminement accessible en fauteuil roulant, incluant un fil d’Ariane pour les déficients visuels. Un sentier d’interprétation a également été installé avec des pupitres adaptés et des panneaux en braille. Tout au long du parcours, les visiteurs ont la possibilité de faire des pauses sur du mobilier bois spécialement prévu, avec des emplacements pour les fauteuils. Un espace muséographique comprend également des mobiliers et des médias pédagogiques adaptés.

Au cours de cette matinée, les participants, professionnels du tourisme et gestionnaires de lieux culturels et naturels, ont pu découvrir les actions du programme pédagogique « Nature pour tous » porté par l’équipe de la RNR et l’association UMEN, ainsi que bénéficier d’un retour d’expérience de la part de Charlotte Bresson et de Thierry Couranjou, chargés de mission ENS au Conseil Départemental de Haute-Garonne. Sylvie Jeandidier, coordinatrice d’UMEN, a également présenté la Joëlette, équipement qui permet à deux personnes de « transporter » une personne à mobilité réduite sur des chemins escarpés, même en montagne.

Cette matinée a permis aux participants de se rencontrer et d’échanger sur des problématiques communes, voire d’envisager des partenariats futurs.

Le programme d’animations « Nature pour tous » est piloté par Nature En Occitanie et UMEN. Vous êtes une structure d’accueil ou un professionnel autour des handicaps, n’hésitez pas à nous contacter afin de créer des synergies et enrichir le projet « Nature pour tous ».

Programme pédagogique : Animation à l’école Elsa Triolet, la Reynerie

Dans le cadre du programme pédagogique, l’équipe d’animation est intervenue dans deux classes de CM1/CM2 de l’école Elsa Triolet dans le quartier de la Reynerie.

Certains élèves avaient travaillé en amont en préparant des dessins sur la nature ! Nous avons commencé par échanger sur la vision que chacun avait de la nature : ” Palmiers, fruits, fleurs, liberté ! “

La nature n’est pas aussi loin que l’on croit…

Nous avons poursuivi en découvrant un paysage à travers les yeux d’un Aigle botté. Mais pas n’importe quel paysage : celui de la Réserve Naturelle de la Confluence Garonne Ariège ! L’enquête des indices leur a permis de faire connaissance avec des animaux qui peuvent paraitre parfois “bizarres”, “puants” ou “méchants” au premier coup d’œil…mais qui finalement se révèlent plutôt malins, timides et fascinants une fois les appréhensions dépassées.

Maintenant les élèves savent que des blaireaux ou même des couleuvres vertes et jaunes, vivent à quelques kilomètres de chez eux. Cela ne les a pas empêché d’avoir envie de venir découvrir la Réserve en famille dès qu’ils le pourront. Et ça tombe bien car ils ont tous compris les 10 règles d’Or qui permettent de se balader dans la Réserve tout en la préservant. On les y attend avec plaisir prochainement.

Journée technique autour du programme pédagogique

Lundi 15mars, l’équipe gestionnaire de la RNR a proposé une Journée Technique à l’attention de l’ensemble des partenaires du Programme pédagogique de la Réserve.

C’est dans les locaux de la mairie de Pinsaguel, que la première partie de la journée a débuté avec les participants : les associations MIGADO, DIRE, Arbres et Paysages d’autan, Nature en Jeux, le CPIE Terres Toulousaines, la fédération de pêche de la Haute Garonne et l’APEV.

Dresser le bilan et continuer le partenariat

Dans le cadre de ce partenariat, ils animent et sensibilisent les publics scolaires et périscolaires, de la maternelle au lycée, sur des sites de la réserve ou en classe depuis 2016.

Cette journée était l’occasion de faire un point sur les actions déjà menées et de questionner les participants sur leur attentes et besoins pour renforcer ces actions. Deux ateliers ont été proposés aux participants permettant d’exprimer leurs ressentis sur les contraintes et les atouts de faire de l’animation EEDD sur la Réserve et les points fort /points faibles des actions déjà menées.

L’éducation à l’environnement et au développement durable (EEDD) est l’un des axes prioritaires du plan de gestion de la RNR. Dans cette optique, nous avons pu présenter un des projets sur lequel nous travaillons cette année : la création d’un sentier d’interprétation sur le Parc du Confluent. Un diagnostic et une première enquête de terrain ont été réalisés et nous avons pu présenter les premiers éléments.

Des espaces naturels remarquables, véritables supports pédagogiques

Dans l’après-midi, une balade guidée au Parc du Confluent a été organisée afin d’échanger sur ce projet de sentier et sur le potentiel de valorisation. Les participants ont pu redécouvrir un lieu chargé d’histoire où la nature reprend ses droits peu à peu depuis la fin de l’exploitation en tant que gravière.

Cette sortie terrain a permis à certains de se réapproprier le site pour l’organisation de leurs futures actions de sensibilisation à l’environnement et d’échanger sur leurs pratiques.

Une belle journée enrichissante et un pas de plus vers l’un de nos objectifs majeurs : Identifier la RNR comme un véritable support pédagogique, éducatif et scientifique.

Chouettes et hiboux : visiteurs nocturnes de la RNR Confluence Garonne-Ariège

La conférence sur les chouettes et hiboux de la RNR initialement prévue au foyer rural de Vieille-Toulouse, a été finalement organisée sous le format d’une visioconférence pour le plaisir d’une cinquantaine de connections.

Dans le contexte sanitaire actuel, nous n’aurions pas pu recevoir autant de participants et nous pouvons nous réjouir d’avoir pu rendre ce rendez-vous accessible et sans limite de nombre.

Volontariat en Service Civique RNR – Communication

La sensibilisation et l’appropriation de la Réserve et de ses enjeux par les habitants du territoire sont des paramètres nécessaires pour atteindre les objectifs de protection, de gestion et de valorisation de la Réserve.

Dans le cadre du plan de gestion, Nature En Occitanie organise tous les ans, en septembre pendant le week-end des Journées Européennes du Patrimoine, la Fête des ConfluenceS. Ce rendez-vous annuel est l’occasion de rassembler plus d’une trentaine d’acteurs associatifs, institutionnels et privés qui travaillent sur le territoire, de valoriser les actions passées et à venir, de sensibiliser les citoyens ( + de 500 personnes sur la journée)…

Les missions :

Missions principales

Le/la volontaire sera sous la responsabilité de la cheffe de projets communication et du Conservateur de la RNR. Ce sera l’occasion de travailler avec une équipe pluridisciplinaire qui participe à la préservation du patrimoine de la Réserve Naturelle Confluence Garonne-Ariège.

Le/la Volontaire aura comme mission principale de préparer l’organisation, la stratégie de communication et la diffusion de l’évènement en coordination avec la cheffe de projets communication en :

  • Contactant l’ensemble des partenaires de la RNR pour proposer leur participation à l’évènement,
  • Participant aux réunions entre la collectivité qui accueille la fête et tous les partenaires,
  • Proposant des animations autour de la fête : concert, conte, animation pédagogique…
  • Participant à la communication sur l’évènement en créant des supports de communication adaptés et en prenant contact avec la presse
  • Participant au suivi du planning et du budget
  • Participant le jour J à l’événement En parallèle de cet événement, l’association coordonne depuis 2020, plusieurs chantiers de ramassage de déchets en s’appuyant sur l’action nationale World Clean Up Day. Le.a volontaire sera associé.e à l’organisation de cette journée.

Missions secondaires

Le.la volontaire participera également aux animations nature grand public organisées par la réserve naturelle, à l’accueil du public sur la réserve naturelle (maraudage avec d’autres écovolontaires). Il.Elle pourra également participer à l’ensemble des actions d’inventaires et de suivis scientifiques de la réserve naturelle.

Un temps d’adaptation et de formation à la mission sera prévu. Mission en week-end et jours fériés possible Service civique basé à Toulouse et déplacements sur le territoire de la RNR. Frais de transport et d’équipement pris en charge par Nature En Occitanie

Indemnisation : Gratification prévue selon législation en vigueur. Les frais de transports et d’équipement seront pris en charge par Nature En Occitanie

Durée hebdomadaire de la mission : 28 heures – 6 mois Mission effectuée notamment les weekends et jours fériés, périodes d’affluence dans la réserve.

Prise de poste prévue le 3 mai 2021

Lieu de mission : Poste basé à Toulouse (local de Nature En Occitanie) et déplacements sur le territoire de la RNR. Permis B et véhicule indispensables.

Candidatez sur le site du Service Civique ici.