Archives de catégorie : Actualités

RNR en plein déconfinement : STOP aux incivilités

Une fréquentation supérieure aux tendances estivales

Depuis le 11 mai date de sortie du confinement, en raison du besoin de nature de la population, d’une météo clémente, de la fermeture des piscines municipales et de la restriction des 100 kilomètres empêchant un accès aux plages de Méditerranée et d’Atlantique, nous assistons à une affluence record des bords de Garonne et d’Ariège sur le périmètre de la Réserve naturelle.

Cette affluence n’est pas sans conséquence sur notre patrimoine naturel et paysager. La dégradation de la végétation et des berges est particulièrement notable, tout comme le dérangement de la faune.

Des comportements irrespectueux à plusieurs niveaux

Cette affluence est également source d’incivilités, avec en premier lieu le non-respect des prescriptions sanitaires éditées par le gouvernement, mais aussi une augmentation du nombre de déchets abandonnés au bord de l’eau et dans les corbeilles, un vandalisme sur les mobiliers et la signalétique, une augmentation des activités de baignade et des risques associés, une saturation des équipements notamment des parkings, une augmentation des conflits d’usage, une exaspération des riverains, etc. Tout ceci touche directement les collectivités riveraines, comme le coût généré pour la gestion des déchets.

Une mobilisation renforcée des municipalités et de la police

En conséquence et en concertation avec les municipalités, certains sites de la Réserve naturelle sont ainsi fermés au public. D’autres ne peuvent être visités que de manière « dynamique ». L’équipe d’écogardes fraîchement arrivée est déjà sur le terrain afin d’informer et de sensibiliser le public. En parallèle, les missions de police seront renforcées les jours d’affluence et les sanctions seront plus systématiques.

Un appel au civisme des visiteurs

Mais l’équipe gestionnaire de la Réserve naturelle en appel aussi et surtout au civisme des visiteurs. Pour continuer à profiter pleinement des bienfaits de la nature et des richesses de la Réserve naturelle, chacun peut agir à son échelle, individuellement, pour tenir une bonne conduite, respecter et faire respecter le règlement de la Réserve naturelle. Ce qui permettra, collectivement, de préserver cette nature qui nous est vitale et qui nous a tant manqué en cette crise sanitaire.

Bienvenue aux écogardes 2020

6 écovolontaires en service civique de Juin à octobre sur la RNR

Depuis le classement en Réserve naturelle en 2015, Nature En Occitanie, gestionnaire de la RNR Confluence Garonne-Ariège, renforce ses effectifs dès le début du printemps avec une équipe d’écogardes. Cette année, six volontaires en service civique vont prendre le relais de leurs prédécesseurs pour sensibiliser et informer les usagers sur les richesses de la faune et de la flore que l’on peut observer sur la Réserve Naturelle et sur les règles de bonnes conduites à tenir.

Rachel, Elodie, Marion, Mélina, Robinson et Louis vont ainsi patrouiller de juin à octobre sur les différents sites et sentiers fréquentés dans le périmètre de la RNR. Cette mission de veille s’inscrit dans la continuité des actions menées par le SICOVAL depuis 2004 sur les ramiers de l’Ariège et concrétise un partenariat fort entre la Communauté d’agglomération et Nature En Occitanie, ainsi qu’avec les forces de l’ordre et les services de secours du territoire.

Sensibiliser les publics aux enjeux de la RNR et garantir la sécurité

Leur rôle principal sera d’aller à la rencontre des visiteurs afin de les sensibiliser aux enjeux et au règlement de la Réserve naturelle. Les écogardes se verront confier d’autres missions au cours des 6 prochains mois.

Une autre facette tout aussi importante des missions des écogardes sera de garantir la sécurité des personnes, notamment vis-à-vis de la baignade, pratique dangereuse et interdite sur la Réserve naturelle. L’Ariège et la Garonne sont des cours d’eau aux multiples dangers, la plupart du temps insoupçonnés du grand public.

Les écogardes se chargeront également d’assurer la bonne gestion des lieux, de faire le suivi de la fréquentation des sites, d’informer le public quant aux espèces présentes sur la Réserve naturelle, de participer aux animations de l’équipe gestionnaire, de prendre part à l’organisation de la fête des ConfluenceS… Bref, un planning bien chargé !

Chantier bénévole : Plantation de haies à Portet-sur-Garonne

Le territoire de la RNR s’étend sur un linéaire d’une vingtaine de kilomètres, de Venerque sur l’Ariège et de Pinsaguel sur la Garonne, jusqu’à l’entrée de Toulouse. Il prend en compte les berges, la ripisylve, les milieux terrestres et aquatiques de la plaine d’inondation (zones de crues fréquentes, avec une périodicité de cinq à quinze ans), ainsi que les coteaux molassiques et certains vallons boisés en rive droite.

Un des rôles principaux de la Réserve naturelle est de protéger les espèces sauvages en préservant leurs milieux naturels ; dans cette optique, l’équipe gestionnaire porte une attention particulière à l’entretien et la réhabilitation de la ripisylve et des haies, « acteurs » importants du bon fonctionnement des écosystèmes.

La Réserve Naturelle Régionale de la Confluence Garonne-Ariège, gérée par l’association Nature en Occitanie, a organisé deux après-midi participatifs de plantations début mars 2020, en partenariat avec Arbres et Paysages d’Autan et la Ville de Portet-sur-Garonne.

Chantier Rive gauche – Mercredi 4 mars – Plantons sous la pluie…

Continuer la lecture

La RNR dresse le bilan des actions menées en 2019 sur le territoire de la Confluence Garonne-Ariège

Créée le 4 juin 2015, la Réserve naturelle est le résultat d’un partenariat fructueux entre plusieurs acteurs du territoire de la Confluence Garonne-Ariège. Conscients des enjeux et de leurs responsabilités pour les générations futures, élus, chasseurs, pêcheurs, randonneurs, kayakistes, naturalistes, propriétaires, administrations… ont eu l’audace de porter ce projet ambitieux pour la sauvegarde de cet espace naturel dans un contexte périurbain, aux portes de l’agglomération toulousaine.

Continuer la lecture

Et si vous deveniez écogarde en 2020 !

Réunion bilan

La RNR accueille un public important, par sa situation géographique proche de la métropole toulousaine, pour la beauté de ses paysages propices aux activités de loisirs et de détente. Le territoire est donc très fréquenté, principalement les fins de semaine du printemps et de l’automne, et tous les mois de juillet d’août. Cette fréquentation génère des dégradations des milieux naturels (piétinement, déchets, feux…) et des conflits d’usage. Le site présente par ailleurs des risques (inondation, incendies, accidents…), notamment liés à la pratique de la baignade, bien qu’interdite. La sensibilisation des usagers est donc primordiale à ces divers titres.

Continuer la lecture

JMZH 2020 Retour en images

Crédit photos : Josette Rémy

A l’occasion de la Journée Mondiale des Zones Humides 2020, NEO et l’Inter-SAGE Garonne ont co-animé une sortie à Clermont-le-Fort orientée vers la découverte des bords d’Ariège et leur passé tumultueux en présence d’une trentaine de participants.

Les animateurs ont, au fil de la balade décrypté, les indices laissés par l’empreinte humaine et les activités du passé. Grâce aux actions portées par la RNR, comme la réouverture de certaines prairies ou la reconnexion de bras morts, la nature de reprendre peu à peu sa place sur ce territoire longtemps exploité pour ses ressources en granulats.

Continuer la lecture

Colloque “Restaurer les zones d’inondation sur nos territoires”


Depuis 2016, dans le cadre d’un programme porté par l’Agence de l’Eau Adour-Garonne et la Région Occitanie, Nature en Occitanie s’est intéressée à l’étude et la restauration de zones inondables sur des territoires cibles : La RNR Confluence Garonne-Ariège et le bassin versant de la Pique.

Afin de partager les différentes étapes de travail qui ont été réalisées et mutualiser les connaissances sur la thématique, Nature En Occitanie a organisé une journée technique.

Téléchargez les présentations :

Ecopaturage sur les Ramiers de Garonne et d’Ariège

Chèvres au Ramier de Pinsaguel

De tout temps, les ramiers de Garonne et d’Ariège ont fait l’objet d’une valorisation agricole. Les ramiers sont en effet les meilleures terres, pour la production céréalière (et maraîchère) ou le pâturage d’été après les inondations. Depuis le Moyen-Age, ils sont d’ailleurs pour la plupart des terrains communaux, où les habitants y faisaient paître leurs troupeaux, non sans conflits entre les communautés et les seigneurs locaux.

Depuis les grandes guerres, cet usage pastoral s’est progressivement effacé du paysage rural du territoire de la Confluence Garonne-Ariège, laissant la place à l’urbanisation et à l’exploitation de granulats, puis à des friches industrielles et, enfin, des espaces de loisirs plus ou moins en accord avec le cadre naturel des lieux.

Abri à Goyrans

Depuis la création de la Réserve naturelle régionale, l’équipe gestionnaire s’efforce à réhabiliter l’activité pastorale et de restaurer les prairies, supports d’une biodiversité remarquable et menacée. Ces milieux sont également indispensables pour lutter contre les changements climatiques grâce au stockage du carbone dans les sols (0,3 à 1,3 tonne par hectare et par an selon les sources), pour sauvegarder la ressource en eau en ralentissant les écoulements d’eau de pluie, en limitant l’érosion des sols et en favorisant le rechargement des nappes phréatiques.

Mouton au ramier de Lacroix-Falgarde

C’est ainsi que depuis 2018, deux éleveurs font pâturer une soixantaine de moutons de race tarasconnaise et une quinzaine de chèvres de race pyrénéenne sur d’anciennes friches en bord d’Ariège à Lacroix-Falgarde et Pinsaguel ou sur les coteaux de Goyrans, de manière à reconvertir une quinzaine d’hectares en prairies fonctionnelles. Une agricultrice valorise également pour la production de foin une ancienne friche et une ancienne peupleraie réhabilitée en prairie humide sur la commune de Clermont-le-Fort.

Soutien à l’agriculture locale, préservation de l’environnement, entretien des paysages… autant d’enjeux que s’attachent à conserver l’équipe gestionnaire de la Réserve naturelle, Nature En Occitanie, pour le territoire et ses habitants.

Les enfants de Venerque, impliqués dans la découverte de la RNR Confluence Garonne-Ariège


Sandrine Serres, ADLP Venerque

Dans le cadre du programme pédagogique sur la RNR Confluence Garonne-Ariège, Mickaël Nicolas, animateur nature sur la réserve est intervenu le mercredi 15 janvier auprès des enfants du centre de loisirs de Venerque. Les 40 enfants de maternelle et de primaire ont ainsi pu découvrir leur territoire sous différents angles. L’angle historique a été abordé à travers l’analyse de photographies anciennes issues de l’Observatoire Participatif des Paysages, permettant de mieux comprendre l’évolution des paysages en lien avec l’Ariège mais également les activités humaines voisines. Avec un regard naturaliste, les enfants ont aussi pu apprendre à reconnaître certains animaux présents dans la réserve et manipuler des indices de présence (mue de couleuvre verte et jaune, bois de chevreuil…).

Cette animation est le point de départ d’une série d’interventions avec pour suite la découverte de la biodiversité aquatique avec l’association DIRE et le CPIE Terres Toulousaines mais également des sorties sur le Pech de Venerque avec l’APEV. Un beau programme qui a suscité et suscitera l’intérêt des petits et des grands !